Offre de stage master II : Méthodes d'intégration des indicateurs pour le maintien du bon état écologique

Intitulé complet :
"Méthodes d'intégration des indicateurs pour le maintien du bon état écologique : approche comparative appliquée aux milieux récepteurs d'un bassin versant sous influence minière, en Nouvelle-Calédonie "

Contexte

La gestion des zones côtières a évolué à l'échelle globale durant les dernières décennies pour s'orienter vers des approches écosystémiques intégrées visant le maintien de la biodiversité et des services qui en découlent (Birch and Reyes, 2018). C'est également le cas en Nouvelle-Calédonie (NC), où la DCE (Directive Cadre Européenne sur l'Eau) n'est pas applicable ni appliquée, mais où le maintien de l'intégrité des écosystèmes est au centre des plans de gestion (patrimoine mondial de l'UNESCO, Parc marin de la mer de corail). Si l'identification d'indicateurs (d'état, de pression, de réponse) spécifiques à la NC fait l'objet de nombreux travaux, très peu d'études s'intéressent aux méthodes d'intégration de ces indicateurs pour pouvoir conclure sur l'état de santé des écosystèmes. Plusieurs approches existent (Borja et al. 2016), mais leur pertinence pour les écosystèmes calédoniens n'est pas démontrée.

Le stage visera à déterminer comment intégrer les indicateurs pour évaluer l'état écologique de l'écosystème récifo-lagonaire en Nouvell-Calédonie.

Méthodes

Nous testerons l'hypothèse que les principales méthodes décrites dans la littérature ne sont pas toutes aussi pertinentes les unes que les autres dans le contexte néo-calédonien. Pour répondre à cette question, les méthodes d'intégration d'indicateurs les plus pertinentes dans le cadre d'objectifs liés au maintien de l'intégrité des écosystèmes et de la Biodiversité associée (voir Borja et al. 2016 pour une revue de ces méthodes) seront appliquées aux récifs situés en aval d'un bassin minier : la zone Voh - Koné - Pouembout (VKP). La critique des résultats issus de ces méthodes à la lumière des avis d'experts en charge du suivi environnemental de la zone VKP, pourra aboutir à proposer une nouvelle méthode spécifiquement adaptée aux écosystèmes néo-calédoniens. 
Le stage s'appuiera sur une base de données transdisciplinaire qui inclut des données acquises de 2006 à 2018, composée d'indicateurs physico-chimiques relatifs à la qualité de l'eau (ex. concentration en métaux, nutriments), aux flux de sédiments, à l'habitat benthique, et à la diversité taxonomique et fonctionnelle des communautés de poissons et d'invertébrés. Cette base de données, mise à disposition par KNS via le bureau d'étude Ginger Soproner, sera complétée par des indicateurs physiques (température, salinité) issu d'un modèle hydrodynamique développé par l'unité LEAD-NC dans le cadre du projet PRESENCE. 
Le sujet de stage proposé, du fait de sa dimension écosystémique, est par nature interdisciplinaire, avec une composante physico-chimique liée à la qualité du l'eau, et biologique liée à l'habitat benthique, et la structure des communautés de poissons et de macro-invertébrés.

En terme d'échelles spatiales, ce stage de M2 Recherche constituera une étude pilote appliquée à la zone VKP. Il aboutira à recommander une méthode préférentielle pour intégrer les indicateurs, adaptée aux caractéristiques des écosystèmes néo-calédoniens. Le sujet a donc également une portée à l'échelle du territoire de la Nouvelle-Calédonie.

Références
  • Birch T, Reyes E (2018) Forty years of coastal zone management (1975-2014): Evolving theory, policy and practice as reflected in scientific research publications. Ocean & Coast. Manag. 153, 1-11.
  • Borja A, et al. (2016) Overview of Integrative Assessment of Marine Systems: The Ecosystem Approach in Practice. Front. in Mar. Sci. 3:20
Profil

Master 2 Recherche en écologie marine / environnement marin ou équivalent.

Compétences de bases souhaitées en :

  • systèmes d'information géographique 
  • analyses statistiques via le logiciel R
Conditions de stage

Lieu : Ifremer Unité de Recherche LEAD NC

Encadrement : Simon Van Wynsberge (Ifremer), Antoine Gilbert (Ginger Soproner)

Période : Janvier à juillet 2020

Durée : 5 - 6 mois

Indemnité : 600€/mois

Contact

Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer (Ifremer), Délégation de Nouvelle-Calédonie.
Unité Lagons, Ecosystèmes et Aquaculture Durable en Nouvelle-Calédonie (LEAD NC).
Campus IRD - 101 Promenade Roger Laroque. BP 32078. 98 897 Nouméa cedex.

 

Envoyer C.V. et lettre de motivation à :

secretariat-nc@ifremer.fr ou simon.van.wynsberge@ifremer.fr et antoine.gilbert@soproner.nc