L'Ifremer recrute un ingénieur en nutrition aquacole

Poste à Pourvoir

Ingénieur en Nutrition Aquacole (H/F)

Emploi

Ingénieur Nutrition Animal

Disciplines

Productions Animales et Végétales

Spécialités

Nutrition animale / biologie animale / biochimie

Type de contrat

CDD

Structure d'accueil

Département RBE - Ressources Biologiques et Environnement

Unité LEAD-NC - Lagons, Écosystèmes et Aquaculture Durable en Nouvelle-Calédonie

Localisation

Centre Ifremer du Pacifique - Délégation de Nouvelle-Calédonie

Site de Saint-Vincent, commune de Boulouparis

Date de publication & prise de fonction

Au plus vite

L'institut et la structure d'accueil

L’Ifremer contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et littoral et au développement durable des activités maritimes. L’Ifremer est source de connaissances, d’innovation, de données de surveillance et d’expertise pour le monde de la mer, à la fois en matière de politique publique et d’activité socio-économique.

Fondé en 1984, l'Ifremer est un Établissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe des ministères de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer.

Présentation de la structure d'accueil

L’unité de recherche « Lagon, Ecosystèmes et Aquaculture Durable de Nouvelle Calédonie » (LEAD-NC) mène des travaux de recherche et développement ainsi que des expertises en appui aux politiques publiques locales, selon deux grands axes thématiques :

  • Le développement durable de l’aquaculture en Nouvelle-Calédonie ;
  • La vulnérabilité des écosystèmes récifo-lagonaires.

Ces thématiques sont définies au sein d’un accord-cadre conclu entre l’Ifremer et les collectivités de la Nouvelle-Calédonie pour la période 2017-2021.

Début 2020, le LEAD a intégré l’Unité Mixte de Recherche Entropie, implantée en Nouvelle-Calédonie, à la Réunion et Madagascar, et regroupant des personnels de l’IRD, du CNRS et des Universités de la Réunion et de Nouvelle-Calédonie. Ses axes de recherche sont ciblés sur le fonctionnement, l’état ou la gestion des écosystèmes coralliens et font appel à de nombreuses disciplines scientifiques allant de la physique des océans et littorale ou l’évaluation de la biodiversité et de l’état de santé, à la planification spatiale marine.

Introduction du poste à pourvoir et sa position dans l'organigramme

Placée sous la responsabilité du Responsable de l’Unité de Recherche, au sein de la station aquacole de Saint-Vincent et du Laboratoire d’Etude des Micro-algues (LEMA), la personne recrutée est techniquement et scientifiquement encadrée conjointement par les responsables opérationnel et scientifique du LEAD.

La personne recrutée viendra renforcer l'activité des chercheurs de l'unité dans le domaine de la nutrition animale.

Ces travaux s'inscrivent dans le cadre des recherches en soutien à la filière crevetticole (crevette bleue du Pacifique Litopenaeus stylirostris). Il/elle participera aux expérimentations dans les actions concernant l’optimisation des apports trophiques et aux analyses chimiques et biochimiques qui en découleront. Ces travaux s’inscrivent dans des projets financés principalement par l’accord cadre 2017-2021 conclu entre l’Ifremer, l’Etat, le Gouvernement et les Provinces de la Nouvelle-Calédonie ; et notamment dans l’axe I : RESsources et écoSystèmes Aquacoles en Nouvelle-Calédonie (RESSAC), qui se concentre sur le développement écologique et durable de l’aquaculture en Nouvelle-Calédonie.

Missions principales (finalités de la fonction)

Les missions principales menées par le CDD portent principalement sur la mise au point de la fabrication d’un granulé destiné à L. stylirostris à partir d’une formule interne standard éprouvée en y incorporant des farines végétales obtenues à partir de microalgues et d’halophytes sélectionnés selon leur profil nutritionnel, puis sur l’évaluation de cet aliment expérimental en comparaison aux aliments disponibles actuellement sur le marché calédonien. Cela implique donc différentes étapes :

  1. la caractérisation chimique et nutritionnelle (digestibilité) des matières premières en évaluant l’influence des étapes de transformation ;
  2. la formulation et la fabrication des aliments granulés : mélange des ingrédients pour obtenir un profil nutritionnel répondant théoriquement aux besoins nutritionnels des animaux ;
  3. l’évaluation des effets sur les animaux (assimilation, croissance) : influence des techniques de transformation de la matière première avant incorporation dans l’aliment.

Il/elle assure également, en alternance avec les autres membres de l’équipe des astreintes les week-end et jours fériés pour le bon déroulement des expériences en cours.

Enfin, il participe aux recherches bibliographiques sur des sujets définis par l’équipe.

Activités principales

  • Réalisation d’une étude bibliographique
  • Formulation et fabrication des aliments
  • Mise au point et application de protocoles expérimentaux
  • Organisation et participation au suivi des expériences (digestibilité, de croissance)
  • Réalisation d’analyses (calorimètre, analyses proximales…)
  • Préparation d’échantillons pour analyses au CHN
  • Recueil des données et analyse des données des expérimentations
  • Interprétation des données récoltées
  • Rédaction des rapports d’expériences, synthèses et publications scientifiques
  • Contribution aux surveillances et contrôles des élevages les week-ends et jours fériés et pendant les absences des titulaires

Champs relationnel

En interne

Chercheurs, techniciens et administratifs de l’implantation Ifremer et du laboratoire PBA Ifremer de Nantes ainsi que les collègues de l’ADECAL impliqués sur les projets microalgues et crevettes

En externe

Producteurs et provendiers, techniciens IRD et UNC sur les plates-formes techniques partagées

Compétences mises en œuvre

Compétences techniques / métiers (savoirs, savoirs faire) :

Savoirs

  • Connaissances en nutrition animale, crevette ou poisson serait un plus
  • Connaissances en aquaculture et biologie animale
  • Connaissances sur les processus technologiques de fabrication d’aliments

Savoir-faire 

Laboratoire
  • Connaissance et rigueur dans l’application des règles d’hygiène et sécurité et des bonnes pratiques de laboratoire
  • Conception et mise au point de protocoles expérimentaux
  • Conduite et suivi d’élevages aquacoles
  • Compétences en analyses biochimiques souhaitées
Gestion de projet
  • Conduite et animation de projets
  • Travail en équipe
  • Travail en partenariat/coopération
  • Conduite et animation de réunion
Analyse, Valorisation
  • Analyse, hiérarchisation et synthèse de données et d'informations
  • Bancarisation des données
  • Élaboration de notes de synthèse
  • Analyse et interprétation de données scientifiques
  • Maitrise des outils statistiques souhaitée
  • Lecture et expression écrite en anglais scientifique
  • Bonne maîtrise des logiciels courants de bureautique et de mise en forme de données
  • Capacité rédactionnelle de documents techniques et scientifiques

Qualités personnelles (savoir-être)

  • Aptitude à travailler en équipe
  • Rigueur dans la programmation et la mise en œuvre des protocoles
  • Esprit d’initiative et autonomie

Profil (formation initiale et expériences professionnelles)

  • Bac +5, ou ingénieur Agri/Agro avec spécialisation en aquaculture et nutrition animale
  • 2 ans d’expérience professionnelle
  • Expérience en aquaculture souhaitée mais pas requise

Conditions de travail (modalité d’exercices : embarquement, taux d’activités, …)

  • Temps complet, astreintes week-ends et jours fériés, travail de terrain à terre ou en mer
  • Poste en CDD d’une durée de 12 mois

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures :12 juin 2020

Pour plus de renseignements sur le poste, envoyez votre mail à secretariat-nc@ifremer.fr